Archives de catégorie : Actualités des sites

Retour sur la Journée Mondiale des Zones Humides en plusieurs temps forts !

Depuis 2001, dans le cadre des journées mondiales des zones humides, les organismes gestionnaires, organisent des animations durant le mois de février, pour célébrer la signature de la convention sur les zones Humides, du 2 février 1971, dite convention de RAMSAR[1]. Ces journées sont l’occasion de sensibiliser les citoyens à la nécessité de préserver ces milieux naturels.

En 2016, le thème retenu est : Les zones humides pour notre avenir : Modes de vie durables.

31 janvier : Une journée de plantation à la Gravette à Castelnau d’Estretefonds 

Sous la menace d’un ciel pluvieux, une trentaine de bénévoles du groupe de travail Agenda 21 de Castelnau d’Estretefonds se sont retrouvés et ont planté quelques 300 arbres et arbustes. Les espèces ont été soigneusement choisies parmi des essences locales adaptées aux conditions locales de sol et de climat : les frênes, chênes pubescents et merisiers donneront des arbres de haut jet entre lesquels ont été plantés des arbustes comme le Cornouiller sanguin, l’Eglantier, le Troène des bois ou le Prunelier…35 m3 de compost ont ensuite été répartis sur les plantations.

Arbres et Paysages d’Autan a encadré le chantier tout en diffusant les conseils indispensables à la réussite d’une plantation : jeunes plants avec tuteur, protégés par une gaine… La Catezh Garonne qui avait participé depuis le début à ce projet était également présente ainsi que les représentants de l’entreprise Malet.

Ce chantier éco citoyen a été réalisé  le dimanche 31 janvier dans le cadre du réaménagement de ” la Gravette “, gravière Malet qui sera rétrocédée en 2017 à la Mairie de Castelnau comme zone naturelle.

5 février : Chantier de ramassage de déchets à Cintegabelle

La CATeZH Garonne, en partenariat avec la Communauté de Communes de la Vallée de l’Ariège (CCVA) et la mairie de Cintegabelle, a ainsi co-animé le 5 février 2016, une matinée de nettoyage sur les ramiers de Cintegabelle, sur la rivière Ariège. Plusieurs élus et agents de différentes structures ont participé à cette manifestation : CCVA, mairie de Cintegabelle, SMIVOM, associations de pêcheurs et de chasseurs. Au total, c’est 7m3  de déchets divers qui ont été retiré du chenal et de l’îlot (pneus, plastiques, ferraille…).

Une visite commentée de la plantation, réalisée quelques jours plutôt sur le secteur à renouée du Japon par les agents de la CCVA, a été proposé aux participants.

Cette opération de nettoyage, s’inscrit dans le cadre du plan de gestion des ramiers de Cintegabelle, mise en œuvre en 2015. Il fait suite aux opérations d’enlèvement d’embâcles dans le chenal secondaire et du retrait du rideau de peupliers sur l’atterrissement aval, réalisées en novembre 2015 (Voir : http://www.catezh.naturemp.org/plan-de-gestion-des-ramiers-de-cintegabelle/). Cette action a permis de nettoyer le site, en  préparation de la création d’un sentier pédagogique sur l’îlot aval prévu en 2016, pour permettre la découverte au public de l’îlot boisé.

Cette matinée, placée sous le signe de la bonne humeur, a été une réussite, merci encore à tous les participants !

[1] http://www.ramsar.org/fr

 

 

27 février : Chantier bénévole de ramassage de déchets au Ramier de Bigorre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans le cadre de la gestion globale des 4 sites amodiés à notre association Nature Midi-Pyrénées, ainsi que de la Journée Mondiale des Zones Humides, le 27 février était destinée à faire une visite et un ramassage de déchets au ramier de Bigorre. Ce dernier, après plus de 20 ans de restauration de sa fonctionnalité, s’est imposé comme le plus adapté à la découverte et la sensibilisation à la faune et la flore de bord de Garonne. Malgré une forte pluie, cinq bénévoles de l’association Nature Midi-Pyrénées sont venus. Pendant plus de deux heures, nous avons parlé de zones humides, de leurs intérêts, de leurs fonctions et des enjeux futurs pour le site du ramier. En même temps, nous avons ramassé de nombreux polystyrènes, bouteilles en tous genres et autres déchets amenés principalement par les grosses crues dans les plus vieux bras mort. A la vue du mauvais temps, l’après-midi a été annulée.

Pourquoi réaliser une plantation sur les ramiers de Cintegabelle ?

2015, a été une année dense pour la gestion des ramiers de Cintegabelle (rivière Ariège). Suite à la mise en œuvre du plan de gestion, des actions d’enlèvement d’embâcles et de coupes de peupliers ont été effectuées en aval du site en gestion.

Conformément au calendrier opérationnel, une plantation d’un boisement alluvial a été réalisée début février 2016 par les agents de la CCVA , en partenariat avec l’association Arbres et paysages d’Autan, sur une zone colonisée par la renouée du Japon (Fallopia japonica). Espèce exotique originaire d’Asie orientale, sa croissance rapide et sa reproduction végétative permettent l’installation de populations denses et monospécifiques. En bord de rivière, les peuplements étendus empêchent la régénération naturelle des boisements alluviaux et favorisent ainsi l’érosion des berges, laissant les sols nus l’hiver.
La plantation est constituée de plusieurs espèces (baliveaux et bouturage) : saules marsault, saules blanc, peupliers noir, frênes élevé …

Cette plantation a pour objectif de concurrencer et limiter le développement du foyer de renouée du Japon, par la privation de l’accès à la lumière. Cette opération, s’inscrit dans le moyen et long terme, et demande un suivi et un entretien pluriannuel, de la part des agents de la CCVA et de la CATeZH Garonne. L’entretien sera réalisé 3 fois par an, par gyrobroyage, avec extraction et mise sous bâche des végétaux, pour limiter au maximum l’étendue en aval, du foyer de renouée.

Retour sur une journée technique pour les acteurs des zones humides


Journée technique CATeZH Garonne par naturemidipyrenees

La CATeZH Garonne, animée par Nature Midi-Pyrénées, a organisé le 08 octobre 2015 une journée technique sur la thématique de « l’étiage ». Cette rencontre s’est déroulée sur le site des « alluvions de la Save » à la confluence entre la Save et la Garonne (commune de Grenade-sur-Garonne).

La question de la gestion d’un cours d’eau et de ses zones humides (atterrissement, boisement alluvial, mégaphorbiaie…) en période d’étiage a été abordée à travers plusieurs interventions.

Cette journée s’est inscrite dans l’animation du réseau des acteurs de la CATeZH Garonne. Les journées techniques sont destinées aux acteurs gestionnaires de zones humides alluviales et/ou de cours d’eau.

Les principaux objectifs de la journée étaient :

  • Présentation des missions de la CATeZH Garonne ;
  • Partager des expériences autour de la gestion des zones humides alluviales et du système rivière ;
  • Créer un lieu d’échange entre les différents acteurs techniques ;
  • Aider des maîtres d’ouvrage dans leurs démarches et leur réflexion ;

Comité de suivi

Comité de suivi de la CATeZH Garonne du 25 novembre 2015 à Estancarbon.

Cette journée a été l’occasion de revenir sur l’ensemble des actions réalisées en 2015 et de présenter les pistes de travail pour la CATeZH Garonne en 2016.

Les présentations de la DDT 31 sur la mise en œuvre de la GEMAPI et de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne sur les programmes d’actions en cours sur la Garonne ont été appréciées des gestionnaires dans ce nouveau contexte.

Deux membres du réseau CATeZH ont décrit la mise en œuvre de leur plan de gestion respectif : la communauté de communes de la vallée de l’Ariège pour l’enlèvement d’embâcles et la coupe de peupliers et la société des Graviers Garonnais pour l’enlèvement d’embâcles sur le site de la Nautique.
La matinée s’est poursuivie par la présentation du suivi de l’aigle botté sur le corridor Garonnais (Nature Midi-Pyrénées) et s’est terminée par le visionnage d’une vidéo de présentation de la CATeZH Garonne.

Au vue de la météo pluvieuse, l’après-midi a été l’occasion pour la communauté de communes du Saint-Gaudinois de présenter en salle et non à l’extérieur comme prévu, son projet de valorisation des berges de la Garonne (enlèvement de décharges, création de sentiers en bord de Garonne, gestion de ripisylve et de spot d’espèces envahissantes).

Cette journée a permis d’échanger sur des retours d’expériences et de mettre en relation les acteurs gestionnaires des zones humides alluviales.

Merci à la mairie d’Estancarbon pour l’accueil chaleureux et à toutes les personnes présentes à cette journée.

Télécharger l’ensemble des présentations ci-dessous :

1. Bilan_CATeZH2015

2. Perspectives_CATeZH_2015

3. Présentation_GEMAPI_DDT31

4. Plan de gestion des ramiers de Cintegabelle

5. Programme d’actions sur la Garonne_AEAG

6. Suivi de l’aigle botté

7. PDG bras mort de la nautique

Plan de gestion des Ramiers de Cintegabelle

Chantiers d’enlèvement d’embâcles et retrait d’un rideau de peupliers

Le site se situe en rive droite de l’Ariège, sur la commune de Cintegabelle. On distingue la partie amont avec deux îlots composés de boisements alluviaux peu perturbés et la partie aval constituée d’une zone de loisirs (pique-nique, pêche…) et d’un îlot végétalisé coupé par un chenal secondaire. Le site est géré depuis 2015 par un plan de gestion qui court sur la période 2015-2017. Il comprend des actions répondant aux enjeux de fonctionnalité (écrêtage des crues, rôle de filtration…), de biodiversité (loutre, avifaune…) et de sensibilisation auprès des riverains (sentiers et panneaux pédagogiques…).

Pour 2015, il était prévu la réalisation de deux opérations phares du plan de gestion : la coupe d’un rideau de peupliers et l’enlèvement de deux embâcles dans le chenal secondaire. La première action, a pour objectif de remobiliser les sédiments et les matériaux de la pointe de l’îlot aval avec un dessouchage des peupliers. La seconde permettra au chenal secondaire de retrouver un bon écoulement de la lame d’eau et limiter l’envasement.
Ces travaux ont été effectués par l’équipe rivière de la communauté de communes de la vallée de l’Ariège (maitre d’ouvrage du plan de gestion), fin novembre 2015. Ces chantiers ont mobilisé 10 personnes sur 10 jours. Pour extraire les arbres, un tracteur et un treuil ont été utilisé. Le dessouchage des peupliers a été réalisé à l’aide d’un tractopelle.

Les travaux engagés ne sont pas soumis à la rédaction d’un dossier loi sur l’eau (LEMA du 30 décembre 2006), ni à un dossier d’incidences Natura 2000, et ne sont également pas concernés par l’APPB n°019.

Suite à la montée des eaux début décembre, on peut dès à présent constater que les sédiments autrefois piégés sur l’atterrissement, ont été pour partie remobilisés par l’Ariège comme en témoignent les nouvelles plages de galets et de sables apparues dans le chenal secondaire, venues remplacer les vasières.
Un suivi annuel photographique et par GPS de l’atterrissement effectué par la CATeZH permettra de suivre son évolution et les volumes de matériaux rendus à l’Ariège, déficitaire en matériaux.

En 2016, le plan de gestion prévoit une plantation d’arbres et arbustes sur un secteur à renouée du Japon (objectif de concurrencer l’espèce) et la création d’un sentier et de panneaux pédagogiques sur l’îlot aval.

Plan de gestion de la Nautique

Chantier d’enlèvement d’embâcles (Phase 1)

Le site de la Nautique est situé sur la commune de Grenade en rive gauche de la Garonne. Il est composé d’un bras mort, d’un îlot végétalisé (peupliers hybrides, saules…) et d’une prairie alluviale représentant une zone d’expansion de crue. Le site est géré depuis 2012 par la CATeZH et la commune de Grenade (maitre d’ouvrage), dans le cadre d’un plan de gestion élaboré par la CATeZH.

Depuis 2015, un nouveau plan de gestion global sur 3 sites (sites de La nautique, bras mort de Fontaines et l’île de Martignac) est mis en œuvre pour 3 ans.

Il prévoit pour le site de la Nautique, une opération d’enlèvements de 6 embâcles dans le bras mort, afin d’améliorer sa fonctionnalité (rôle d’écrêtage des crues). Ce chantier s’est déroulé les 9 et 10 novembre 2015 et a mobilisé 8 personnes, dont 2 bûcherons de la société Agri2000, qui ont apporté leurs savoir-faire en matière de travaux en rivière.

Pour permettre de tirer les embâcles hors du bras mort, afin de les débiter, il a été utilisé une pelle mécanique et un câble (prêt à titre gracieux des Graviers Garonnais). Les arbres, ont été débités en retrait sur la prairie alluviale (hors zone de crue) et seront ensuite évacués par les services de la mairie de Grenade.

En 2016, une deuxième tranche de travaux est prévue, pour l’enlèvement de trois nouveaux embâcles.

Les travaux engagés ne sont pas soumis à la rédaction d’un dossier loi sur l’eau (LEMA du 30 décembre 2006), ni à un dossier d’incidences Natura 2000, et ne sont également pas concernés par l’APPB n°019.

Trois semaines après les travaux et suite à une montée des eaux de la Garonne, le bras mort a retrouvé une partie de sa fonctionnalité.

Merci à la société des graviers garonnais pour leur aide et leur implication dans ce projet.

Retour sur la matinée de nettoyage du site de la Nautique

Dans le cadre du plan de gestion du site des zones humides de la Nautique (commune de Grenade-sur-Garonne), une matinée de nettoyage des berges de Garonne a été organisée le samedi 26 septembre 2015. Cette animation a permis de réunir les membres du conseil municipal des jeunes, des élus de la commune de Grenade ainsi que des bénévoles. Au total 21 personnes ont parcouru le site, à la recherche de plastiques, de ferrailles ou de tout autres déchets déposés là par les différentes crues ou par les promeneurs peu scrupuleux!

fosse2

Cette matinée a été l’occasion de sensibiliser les participants à la préservation des berges de Garonne et des milieux aquatiques et de rappeler l’importance du rôle des zones humides alluviales. Un très agréable moment.

Merci à tous les participants pour votre bonne humeur et la Garonne vous remercie !

groupe

Comité de suivi

Comité de suivi CATeZH Garonne du 25 novembre 2014 à Blagnac

Un grand merci à la municipalité de Blagnac qui a accueilli le comité de suivi de la CateZH Garonne. 40 participants ont ainsi pu assister aux nombreuses présentations riches et variées et échanger sur la Garonne et ses zones humides.

Au-delà de la présentation du bilan, des nouveaux outils CATeZH et des perspectives à venir, les adhérents et partenaires de la CATeZH Garonne ont bénéficié d’interventions de qualité : de la future loi GEMAPI (GEstion des Milieux Aquatiques et Préservation des Inondations) par la DDT31 (voir présentation), aux mammifères de Garonne par Nature Midi-Pyrénées (voir présentation)… avec le retour de la loutre en passant par le projet TFE (Territoire Fluviaux Européens) du SMEAG…

Les interventions de 2 adhérents ont permis d’illustrer ce qu’est la gestion des zones humides : La Communauté d’Agglomération SICOVAL a fait un point d’avancement du plan de gestion en cours sur le ramier de Riverotte à Clermont le Fort et les graviers garonnais ont quant à eux présenté le projet qui sera déployé à partir de 2015 sur le site de Grenade sur Garonne.

L’après-midi a permis de découvrir le site de l’île de Pessette, géré par la Commune de Blagnac, et qui va faire l’objet d’un plan de gestion dans le cadre du projet sur la Garonne aval de la Communauté Urbaine Toulouse Métropole.

Télécharger l’ensemble des présentations ci-dessous :

  1. Bilan CATeZH-Garonne
  2. Présentation GEMAPI-DDT31
  3. Présentation Riverotte-Sicoval
  4. Présentation les Graviers garonnais
  5. Présentation sur les Mammifères de Garonne
  6. Présentation TFE-SMEAG
  7. Les outils gestionnaires CATeZH
  8. Les perspectives CATHeZH-Garonne

 

La fiche site

Un nouveau document de communication pour les gestionnaires de zones humides

Depuis quelques mois, la CATeZH Garonne s’est engagé sur un nouveau projet de documents de communication « la fiche site ».

Cette fiche sera réalisée pour chacune des zones humides gérées en partenariat avec la CATeZH Garonne et a plusieurs objectifs :

  • Tout d’abord être un document de communication à disposition des gestionnaires pour qu’ils expliquent et valorisent la gestion entreprise ;
  • Faire un bilan des richesses et des enjeux du site, expliquer la genèse du projet et valoriser des actions phares portées dans le cadre du plan de gestion ;
  • Permettre aux gestionnaires de s’exprimer, de donner leur avis, sur la gestion de leur site de Garonne.

La co-rédaction de cette fiche entre le gestionnaire et la CATeZH permettra au gestionnaire de prendre en main la rédaction de la démarche, des objectifs, de l’historique et de la genèse du projet, tandis que la CATeZH se penchera plus sur le volet technique.

Nous serons ainsi en mesure de rédiger que quelques fiches par an, pour les sites gérés depuis quelques années et qui permettent de prendre un peu de recul sur le travail accompli.

Une première fiche de l’île de Martignac / bras mort de Fontaine est en cours de finalisation en partenariat avec la Commune de Grenade sur Garonne gestionnaire du site depuis 2009.

Les chargés de mission CATeZH Garonne se rapprocheront donc de chacun d’entre vous, au fur et à mesure de l’avancée de vos projets, pour rédiger ce document à vos côtés.

Télécharger le modèle de la fiche site :

La fiche site

Des bénévoles pour restaurer la Garonne

Les berges de ce secteur de la Commune de Montespan sont gérées par l’association Nature Midi-Pyrénées et bénéficient ainsi d’une gestion pour préserver et gérer ce site naturel. Ce secteur est inclus dans un projet global portant sur 50 ha de Garonne porté par la Communauté de Communes du Saint Gaudinois, la Commune de Montespan et Nature Midi-Pyrénées.

Le samedi 13 septembre, l’excellent accueil des propriétaires du moulin de Montespan en bord de Garonne et partenaire de cette action bénévole, a permis le démarrage d’une belle journée pour la Garonne.

Cette journée avait donc plusieurs objectifs, tout d’abord retirer un amas de branches, de troncs et de déchets (un embâcle) déposé par la crue de juin 2013 à l’entrée d’un bras secondaire de Garonne dans le cadre de la gestion du site. Mais aussi valoriser et faire connaître le projet d’hippomobile (utilisation de chevaux et d’une benne pour évacuer les déchets) de Didier Gontier, propriétaire du moulin récent membre de la CATeZH Garonne.

Ce sont ainsi plus de 30 bénévoles qui se sont attaqués à cet important embâcle, l’objectif était de dégager le passage afin que la Garonne puisse réalimenter ce bras lors des prochaines montées des eaux. Cette reconnexion sera aussi favorable à l’accueil de la faune et de la flore du site.

Armé de scies, de pioches, de tronçonneuses, de cordes, de poulies et surtout de bras… l’important travail des bénévoles qui n’ont pas ménagé leur peine a permis de venir à bout de cet embâcle. Plusieurs sacs poubelles ont aussi été collectés sur le secteur afin de profiter de l’occasion pour réaliser un nettoyage du site.

Le suivi de l’évolution de ce secteur par la CATeZH Garonne permettra maintenant de surveiller cette reconnexion, en espérant qu’une nouvelle crue ne referme pas le bras… mais ça la Garonne en décidera !!!

Un grand merci aux bénévoles, et notamment aux membres de l’association Nature Comminges venus en force, et encore aux propriétaires du moulin, Didier et Claudine, pour leur accueil et leur implication dans ce projet.

Pour en savoir plus sur le projet d’hippomobile : moulinmontespan@free.fr