Îlot de Saint Cassian

L’îlot de Saint Cassian a été le premier site de Garonne où le Conseil Général de Tarn et Garonne a décidé d’intervenir, en partenariat avec la CATeZH, dans le cadre de sa politique des Espaces Naturels Sensibles sur le corridor garonnais. C’est la présence d’un site de nidification majeur en Midi-Pyrénées de plusieurs espèces de hérons qui a motivé la collectivité à assurer la gestion de ce secteur.

Surface du site : 70 hectares.
Statut :

  • Z.N.I.E.F.F. de type II Z2PZ2066 « Garonne et milieux riverains, en aval de Montréjeau » et Z.N.I.E.F.F. de type I Z2PZ0316 « La Garonne de Montréjeau jusqu’à Lamagistère » ;
  • A.P.P.B. n°012 « Sections du cours de la Garonne, du Tarn, de l’Aveyron et du Viaur dans leur traversée du Département du Tarn-et-Garonne » du 1er avril 1988 et A.P.P.B. du 20 octobre 2009 n°2009-1546 relatif à la protection du biotope du site de Saint-Cassian ;
  • S.I.C. Natura 2000 FR 7301822 « Garonne, Ariège, Hers, Salat, Pique et Neste » ; Z.P.S. Natura 2000 FR 7312014 « Vallée de la Garonne de Muret à Moissac » ;
  • Espace Naturel Sensible du Conseil Général du Tarn-et-Garonne.

Maître d’ouvrage : Conseil Général du Tarn-et-Garonne
Assistance technique : Catezh
Foncier : 38 ha de Domaine Public Fluvial amodié au Conseil Général
Communes : Mas-Grenier

Plan de gestion 2008 – 2010

Etat initial : Le diagnostic réalisé en 2008 a confirmé la nidification de 4 espèces d’ardéidés : Le Héron cendré (Ardea cinerea), le Héron pourpré (Ardea purpurea), le Bihoreau gris (Nycticorax nycticorax) et l’Aigrette garzette (Egretta garzetta). C’est le site majeur de la Garonne pour ces espèces.

La présence d’un bras mort en bon état de conservation et fréquemment connecté à la Garonne par l’aval est aussi un enjeu fort de l’île de Saint Cassian.

Menaces principales : Le dérangement de la colonie de hérons est la menace principale pour ce site pourtant protégé par APPB.

Enjeux et objectifs prioritaires : Restaurer la fonctionnalité du bras-mort, maintenir et conforter les boisements alluviaux patrimoniaux sur le site, maintenir le nombre d’individus sur la héronnière et les sites d’alimentation et conserver et accentuer la mosaïque de milieux ouverts et boisés.

Actions phares : Création d’une mosaïque de milieux :

  • Plantation de boisements patrimoniaux en lieu et place des peupliers, afin de créer une zone tampon avec les boisements naturels qui hébergent la colonie d’ardéidés ;
  • Maintien d’une zone ouverte par girobroyage pour reconstituer une prairie et conforter la mosaïque d’habitats ;
  • Suivi et protection de la colonie d’ardéidés.

Plan de gestion 2012 – 2014

Les enjeux et objectifs restent identiques au précédent plan de gestion.

Actions phares :

  • Un troupeau ovin a été installé sur la prairie afin de limiter les interventions mécaniques (girobroyage) ;
  • Gestion des espèces exotiques invasives par la brigade verte du Conseil général ;
  • Réalisation d’un sentier pédagogique accessible en dehors des périodes interdites pour la préservation de la colonie de hérons.

Perspectives : La préservation de la colonie de héron reste la priorité de ce site, les usages du site doivent continuer à s’adapter à cet enjeu prioritaire.

Le + du site : L’îlot de Saint Cassian est le seul site de Garonne dont une partie est interdite à toute fréquentation toute l’année.

Une partie du site doit être prochainement aménagée pour l’accueil du public d’août à janvier (l’ensemble du site est interdit de février à juillet).

Contacter le ou les gestionnaire(s) : Conseil Général du Tarn-et-Garonne

conseil_general_82_ENS