Les berges du Saint-Gaudinois

Le programme des “Berges de la Garonne” est un projet de réhabilitation et de reconquête du fleuve le long de sa traversée du Saint-Gaudinois. Grâce à ce projet, la Garonne redevient un axe structurant du territoire. Après la phase diagnostic en 2010 et 2011, le programme d’actions a fait l’objet d’une large concertation et les premières actions ont débuté en 2012. Les élus et techniciens de la CCSG se sont entourés de plusieurs partenaires : le SMEAG, les Jardins du Comminges (association locale d’insertion) et la CATeZH Garonne.

Surface du site : Les berges de la Garonne des communes de la Communautés de communes à savoir : Villeneuve-de-riviere, Labarthe-Rivière, Valentine, Saint-Gaudens, Miramont-de-Comminges, Estancarbon, Labarthe-Inard et Pointis-Inard totalisant 2 fois 22 km de berges.

Statut :

  • Z.N.I.E.F.F. de type II l Z2PZ2066 « Garonne et milieux riverains, en aval de Montréjeau » et Z.N.I.E.F.F. de type I Z2PZ0316 « La Garonne de Montréjeau jusqu’à Lamagistère » ;
  • A.P.P.B. n°002 « Biotopes nécessaires à la reproduction, à l’alimentation, au repos et à la survie des poissons migrateurs de la Garonne, l’Ariège, l’Hers vif et le Salat » du 17 octobre 1989;
  • S.I.C. Natura 2000 FR 7301822 « Garonne, Ariège, Hers, Salat, Pique et Neste » ;

Maître d’ouvrage : Communauté de Communes du Saint-Gaudinois
Assistance technique : CATeZH Garonne, Les Jardins du Comminges, SMEAG et APEM (Assemblée Pyrénéennes d’Economie Montagnarde)
Foncier : Domaine Public Fluvial pour le lit de la Garonne et parcelles privées en berges

Berges de la Garonne dans le Saint-Gaudinois (cliquez pour agrandir)

Berges de la Garonne dans le Saint-Gaudinois (cliquez pour agrandir)

Etude Diagnostic :

L’état initial réalisé par les Jardins du Comminges et la CATeZH pour les aspects fonctionnels a mis en évidence la présence de boisements humides, de chenaux de crues et îlots ainsi que de nombreuses zones d’expansion de crues.

Une diversité d’habitats humides relativement préservés dans l’ensemble dont une belle saulaie blanche et plusieurs aulnaies-frênaies (deux habitats prioritaires Natura 2000). Des espèces d’intérêt patrimonial trouvent ici gîte et couvert ou lieu de tranquillité : c’est le cas de la loutre d’Europe (Lutra lutra), de plusieurs espèces de chauve-souris, de l’agrion de mercure (Coenagrion mercuriale) une libellule, du grand capricorne (Cerambyx cerdo), du lucane cerf-volant (Lucanus cervus) deux insectes xylophages et parmi les oiseaux le busard Saint Martin (Circus cyaneus), le martin-pêcheur (Alcedo atthis), cigogne blanche (Ciconia ciconia)… ainsi que toute une faune piscicole.

L’industrialisation du fleuve comme l’hydroélectricité ou encore la proximité d’industries (Saint Gaudens) ont peu à peu favorisé des pratiques défavorables aux milieux.

Menaces principales : Dégradations anthropiques avec de nombreuses pollutions diverses et pratiques de décharges sauvages, présence importante d’espèces invasives (renouée du Japon, balsamine, buddléïa et raisin d’Amérique essentiellement), absence de valorisation des milieux.

Enjeux et objectifs prioritaires : restaurer les milieux et si possible les fonctionnalités du fleuve, réaffirmer l’identité Garonne et valoriser son patrimoine.

Le programme d’actions : Validé et débuté en 2012, il comprend 22 actions se regroupant par type :

  • enlèvement des décharges et mise en place de barrières (2012)
  • gestion des milieux : redynamiser les ripisylves, gérer les invasives, retrait des déchets flottants
  • opérations de sensibilisation, aménagements de sentiers et promotion du fleuve.

Actions phares :

  • lac de Sède : enlèvement de la renouée et plantations de boutures de saules : valorisation de l’action avec des scolaires
  • enlèvement des dépôts sauvages
  • plan de gestion sur les Hierles, site de la confluence Ger-Garonne

Perspectives : Une réappropriation citoyenne des berges est attendue dans le futur, grâce à la communication et à la promotion des actions

Le + du site : Le projet des berges de Garonne a été lauréat de l’Appel à Projet « Stratégie Nationale pour la biodiversité » en 2012. De plus, ce projet a retenu l’attention du Ministre de l’environnement de l’époque qui l’a intégré au programme national Agenda 21 local France.

Un outil cartographique spécifique a été créé pour connaître en temps réel les actions et leur avancement.

Plusieurs sentiers sont inscrits dans le programme d’actions. Leur réalisation est prévue pour 2014/2015.

Contacter le ou les gestionnaire(s) : Communauté de Communes du Saint-Gaudinois

cc-saint-gaudinois