Pêche électrique sur la commune de Galié

La commune de Galié situé dans le piémont pyrénéen en Haute-Garonne, gère un ancien méandre (propriété du Domaine Public Fluvial) en rive gauche de Garonne. Dans le cadre de l’amélioration des connaissances du plan de gestion 2015-2017 de ce site, une pêche électrique a été réalisé dans trois mares par la fédération de pêche de Haute Garonne et la CATeZH Garonne. Ces mares sont le reliquat de l’extraction de granulat dans l’ancien bras mort. L’objectif est de valider la présence de poissons et les espèces présentes.

La pêche électrique est réalisée avec un appareil qui comporte un moteur relié à deux bornes : la cathode (tige métallique qui traîne dans l’eau) et l’anode (cercle métallique électrique). Le courant influence alors le comportement des espèces aquatiques en les immobilisant momentanément et en les contraignant à aller vers l’électrode, c’est l’électronarcose. On passe alors deux épuisettes à mailles fines afin de prélever les poissons.

Malgré beaucoup de vases nous avons échantillonné plusieurs espèces : des gardons, des vairons, des goujons, des loches, des lamproies de Planer, une tanche et des perches. La connexion régulière avec la Garonne de la mare aval, lui permet un renouvellement régulier des populations de poissons.  La mare centrale n’est peuplée que de sujets adultes, issus de la crue de 2013. Aucune reproduction n’a été constatée. La mare la plus en amont quant à elle présente la plus grande diversité d’espèces et un taux de reproduction intéressant. Reste à déterminer pour quel type de crues ou quel débit chaque mare est connectée à la Garonne.